mettre


mettre
METTRE. a. act. Poser, placer une chose dans un certain lieu. Mettre à part, l'escart, à quartier. mettre bout à bout. mettre à couvert. mettre chaque chose en sa place. mettre les mains au costé. mettre la main sur la garde de son espée. mettre la main à l'espée. mettre l'espée à la main. mettre le pied à l'estrié. mettre le buffet, le couvert. mettre le pot au feu. mettre la viande à la broche, ou simplement, mettre la broche, & mettre au feu. mettre la viande sur table, ou simplement, mettre sur table. se mettre à table pour disner. mettre son chapeau sur sa teste, ou simplement, mettre son chapeau. mettre un mors à un cheval. mettre le sceau à des lettres. mettre le dessus d'une lettre. mettre un mot dans une lettre. mettre une virgule, un accent. mettre un homme en prison, un soldat en sentinelle, en faction. mettre de l'argent à la banque. mettre un diamant en oeuvre. mettre un liévre en paste. mettre un papier en double. mettre au croc. mettre un vaisseau à la mer.
On dit prov. Mettre la charruë devant les boeufs, pour dire, Faire toutes choses à rebours & contre l'ordre.
On dit prov. Mettre de l'eau dans son vin, pour dire, Se raviser, prendre une resolution plus moderée, se relascher de quelque pretention, de quelque demande trop excessive.
On dit prov. Mettre la main à la paste, pour dire, Travailler soy-mesme à quelque chose de vil & de penible, & n'y point espargner ses peines
On dit prov. qu'Il ne faut pas mettre la main à l'encensoir, pour dire, qu'Il ne faut pas que les personnes seculieres se meslent mal à propos des choses qui sont purement de la Religion, & de la Jurisdiction Ecclesiastique.
On dit encore dans un sens presque égal, qu'Il ne faut pas mettre la faucille dans la moisson d'autruy, pour dire, qu'Il ne faut pas entreprendre sur l'employ, sur la charge, sur la fonction & les droits d'un autre.
On dit, Mettre la main sur la conscience, pour dire, Faire une serieuse reflexion sur une chose où la conscience peut estre interessée; Et cela se dit à un homme dans le discours ordinaire pour le presser d'avoüer quelque chose qu'on veut sçavoir de luy. Mettez la main sur la conscience, n'est il pas vray que.... &c.
On dit en style de Pratique, Mettre la main au pis, pour dire, Mettre la main sur l'estomac pour affirmer qu'on dit vray. Et cette formule n'est en usage qu'à l'esgard de ceux qui sont dans les Ordres sacrez, & qu'on interroge juridiquement.
On dit pour marquer qu'on croit une chose bien veritable, J'en mettrois ma main au feu. Quand on veut marquer qu'on en doute, on dit, Je n'en mettrois pas ma main au feu. Et cela ne se dit guere que lorsqu'il s'agit de quelque chose qui regarde la repuration d'autruy, & principalement l'honneur d'une femme.
On dit aussi pour affirmer une chose, & marquer qu'on n'en doute nullement. Je mettrois ma vie. je mettrois ma teste. je mettrois ma teste à couper que cela est. Et cette façon de parler ne s'employe guere avec la negative.
On dit prov. pour marquer que quelqu'un a deviné justement dequoy il s'agit, & qu'il a tres-bien rencontré, qu'Il a mis le doigt dessus.
On dit fig. Mettre la main sur quelqu'un, pour dire, Le frapper. S'il met une fois la main sur luy, il y paroistra. un laïque qui met la main sur un Prestre est excommunié.
On dit aussi, Mettre la main sur le collet à quelqu'un, pour dire, L'arrester prisonnier. Les Sergens luy mirent la main sur le collet.
On dit, d'un Escuyer qui a appris à un jeune homme à monter à cheval, que C'est luy qui l'a mis à cheval.
On dit par menace contre un homme qu'on veut mal-traiter, Je luy mettray la teste où il a les pieds.
On dit prov. & fig. Mettre quelqu'un en beaux draps blancs, pour dire, En parler mal, en mesdire.
On dit à peu prés dans le mesme sens, Le mettre à la pile & au verjus.
On dit aussi fig. qu'Un homme a mis la main à un ouvrage d'esprit, pour dire, qu'Il y a travaillé; Et cela ne se dit proprement que de celuy qui n'en est pas l'autheur principal. Et on dit, qu'Un homme a mis la derniere main à quelque ouvrage d'esprit, pour dire, qu'Il l'a entierement achevé, qu'il l'a mis dans l'estat où il veut qu'il demeure; & alors cela ne se dit guere que de l'autheur. On dit la mesme chose en matiere de Peinture, de Sculpture &c.
On dit prov. en parlant d'une affaire, Mettre les fers au feu, pour dire, Y songer, y travailler tout de bon.
On dit aussi en matiere d'affaire, de negotiation, Mettre la main à une chose, pour dire, S'en mesler, Et, Y mettre la derniere main, pour dire, La conclurre, la terminer.
On dit aussi en parlant d'affaire. Mettre papiers sur table, pour dire, Faire voir les pieces justificatives des pretentions que l'on a.
On dit aussi fig. Mettre le sceau à une affaire, pour dire, La terminer entierement.
On dit encore fig. Mettre une affaire, une question sur le tapis, pour dire, La proposer pour en deliberer; Et dans le mesme sens, Mettre une affaire en deliberation.
On dit aussi, Mettre en doute, pour dire, Douter. Je ne mets point en doute que....
On dit aussi prov. & fig. Mettre une chose en ligne de compte, pour dire, Pretendre qu'on la compte pour beaucoup, qu'on y ait esgard.
On dit, Mettre en oubli, pour dire, Oublier.
On dit, Mettre en sang. mettre en sueur, pour dire, Faire saigner, faire suer.
On dit fig. Se mettre en quatre pour quelqu'un, pour dire, Faire toutes choses imaginables pour luy. Il se mettroit en quatre pour le service de ses amis.
On dit prov. & fig. Mettre tout par escuelles, pour dire, Ne rien espargner pour faire bonne chere à ses amis.
On dit prov. & fig d'Un homme qui n'espargne personne dans ses mesdisances, que C'est un homme qui met tout en capilotade.
On dit prov. & fig. Mettre les pieds dans la vigne du Seigneur, pour dire, S'enyvrer, prendre du vin plus qu'il ne faut.
On dit fig. Mettre tout sur le dos de quelqu'un, pour dire, Le charger de tout ce qui arrive de mal dans une affaire, luy en imputer tous les mauvais succés.
On dit, d'Un homme qui aspire à quelque employ, à quelque dignité où d'autres aspirent, qu'Il s'est mis sur les rangs pour tel employ, pour telle dignité. On dit aussi, qu'Un homme en met un autre sur les rangs, pour dire, qu'Il le propose pour l'employ, pour la dignité dont il s'agit.
On dit prov. & fig. Se mettre sur son quant à moy, pour dire, Marquer par des gestes, ou par des discours de vanité qu'on croit estre fort au dessus des autres.
On dit prov. & fig. Se mettre en rang d'oignon, pour dire, Prendre place parmi les autres; & cela se dit dans le discours familier, ou d'une personne de peu qui prend place parmi des personnes de grande qualité, de grande consideration, ou d'un enfant qui s'assied parmi des gens bien plus âgez que luy.
On dit prov. & fig. Se mettre sur le trotoir, pour dire, Commencer a paroistre dans les compagnies; & cela se dit principalement d'une jeune fille à qui l'on commence de faire voit le monde, & que l'on parle desja de marier.
On dit fig. Mettre le nez dans les affaires, pour dire, Prendre connoissance des affaires; Et, Mettre le nez dans les livres; pour dire, Estudier.
On dit aussi prov. & fig. d'Un homme qui est plus curieux qu'il ne faudroit, & qui se mesle mal à propos des choses qui ne le regardent pas, que C'est un homme qui met son nez par tout, qu'il met son nez où il n'a que faire.
On dit, Mettre quelqu'un en estat de faire quelque chose, pour dire, Luy en donner les moyens; Et, Le mettre hors d'estat de faire quelque chose, pour dire, Luy en oster les moyens, la faculté.
On dit, Mettre en droit, pour dire, Donner un juste droit, un juste sujet. L'injure qu'il a receuë le met en droit &c.
On dit, Mettre en credit, en faveur, en reputation, en bonheur, en fortune, en gain &c. pour dire, Donner du credit, de la faveur, de la reputation, rendre heureux, faire gagner. Et l'on dit dans un sens contraire, Mettre en malheur, en guignon.
On dit, Se mettre en estat, en disposition, en devoir de faire quelque chose, pour dire, Se disposer à faire quelque chose, & prendre pour cela toutes les mesures necessaires.
On dit aussi, Mettre les lieux en estat, en estat de reparation, pour dire, Faire les reparations necessaires dans une maison.
On dit aussi en matiere Criminelle, Se mettre en estat, pour dire, Se constituer prisonnier pour faire juger son affaire.
On dit, Mettre quelqu'un en arrest, pour dire, Ordonner par Justice qu'il aura le lieu où il est pour prison, & qu'il ne pourra pas en partir. Dés que les Mareschaux de France furent informez de leur demeslé, ils les mirent tous deux en arrest.
On dit, Se mettre en repos. se mettre l'esprit en repos, pour dire, Se donner du repos d'esprit, ne se point inquieter. Mettez-vous en repos. mettez-vous l'esprit en repos là dessus.
On dit, Mettre les voiles au vent. mettre un vaisseau à la voile, & absolument, Mettre à la voile, pour dire, Demarer, partir du Port, lever l'anchre.
On dit aussi absolument, Mettre à la largue, pour dire, Prendre la haute mer.
On dit, Mettre des troupes sur pied, une armée sur pied, pour dire, Lever des troupes, lever une armée.
On dit aussi, Mettre une armée en campagne; & absolument, Mettre en campagne, pour dire, Tirer les troupes des quartiers d'hiver, & les faire camper.
On dit, Il y a un an qu'il n'a mis le pied dans cette maison, pour dire, Il y a un an qu'il n'a esté dans cette maison.
On dit, d'Un homme fort languissant, & qui a peine à marcher, qu'Il ne sçauroit mettre un pied devant l'autre.
On dit fig. Mettre quelque chose sous les pieds, pour dire, Ne s'en point soucier, n'y avoir aucun esgard. Il met l'honneur sous les pieds.
On dit fig. qu'Un homme s'est mis sur un bon pied, pour dire, qu'Il a mis ses affaires en bon estat, ou qu'il s'est fait estimer dans le monde.
On dit aussi, qu'Un homme s'est mis sur le pied d'un homme de qualité, d'un homme d'importance, pour dire, qu'Il veut estre traité en homme de qualité, en homme d'importance &c.
On dit, Mettre un enfant au monde, pour dire, Accoucher.
On dit aussi fig. Mettre quelqu'un au monde, dans le monde, pour dire, Luy donner entrée dans le grand monde, l'y introduire, l'y establir.
On dit encore, Se mettre dans le monde, pour dire, S'introduire dans les bonnes compagnies.
On dit, Mettre en terre, pour dire, Enterrer, Il fut mis en terre ce jour-là.
On dit, Mettre une chose au jour, la mettre en lumiere, pour dire, La rendre publique, faire que tout le monde la sçache; Et, Mettre un livre au jour; en lumiere, pour dire, Le faire imprimer.
On dit aussi, Mettre une chose en evidence, pour dire, Faire connoistre evidemment ce qui en est.
On dit en termes de Peinture, Mettre en petit, Lors qu'un Peintre copiant un tableau, en reduit les figures & tout le dessein à une moindre grandeur que celle de l'original.
On dit aussi, Mettre en grand, Dans un sens contraire.
On dit, Se mettre dans le jeu, pour dire, S'addonner au grand jeu: Et, Se mettre au jeu, pour dire, Commencer à jouer.
On dit, Se mettre à l'estude, à la devotion, pour dire, S'y addonner, s'y appliquer.
On dit, Mettre son esperance, sa confiance en quelqu'un, pour dire, Avoir esperance & confiance en luy.
On dit, Mettre ses interests entre les mains de quelqu'un, pour dire, Luy en laisser l'entiere disposition; Et, Mettre quelqu'un dans ses interests, pour dire, Se le rendre favorable.
On dit, Mettre quelqu'un sur les dents, pour dire, Le faire travailler jusqu'à n'en pouvoir plus, jusqu'à faire qu'il ne puisse plus se soustenir Le travail continuel l'a mis sur les dents.
On dit, Mettre un cheval sur les voltes, pour dire, Luy faire faire des voltes.
On dit, Mettre un enfant en nourrice, pour dire, Le donner à une nourrice, afin qu'elle l'éleve.
On dit, Mettre quelqu'un en besogne, en fonction, pour dire, Luy donner de la besogne, luy donner a travailler.
On dit aussi, Mettre en mestier, en apprentissage, pour dire, Faire apprendre un mestier. Mettre un laquais en mestier. Et l'on dit, Mettre un domestique dehors, pour dire, Le renvoyer, le chasser.
On dit, Se mettre en mesnage, pour dire, Se marier: & simplement aussi, pour dire, Tenir son mesnage.
On dit, Mettre les autres en train, pour dire, Estre le premier à les porter à quelque chose. C'est luy qui nous a mis en train de travailler.
On dit aussi, qu'Une personne a bien de la peine à se mettre en train de faire quelque chose, pour dire, qu'Elle a bien de la peine à s'y addonner tout de bon.
On dit, Se mettre en frais, pour dire, Faire quelque depense extraordinaire pour quelque chose; Et fig. qu'Il ne faut pas se mettre beaucoup en frais pour faire quelque chose, pour dire, qu'Il n'est pas difficile d'y reussir.
On dit, Mettre en baleine, pour dire, Faire acquerir par l'exercice une habitude plus facile de faire quelque chose. Cela l'a mis en haleine de courre la poste.
On dit, Mettre en goust de quelque chose, pour dire, Donner du goust & de l'estime pour quelque chose. Cela l'a mis en goust des livres. cela l'a mis en goust de l'Histoire.
On dit aussi, Se mettre dans le goust de quelque chose, pour dire, S'y plaire, s'y attacher. Il s'est mis dans le goust des medailles, de la Peinture.
On dit, Mettre une terre en labour, pour dire, La labourer pour luy faire porter du bled; Et, Mettre une terre en pré & sainfoin, pour dire, La mettre en estat qu'elle vienne à porter de l'herbe, du sainfoin.
On dit, Mettre en liberté, pour dire, Delivrer de prison.
On dit en termes de chasse, Mettre des chiens en curée, pour dire, Leur faire curée de la beste qu'ils ont prise. Et fig. Mettre des troupes en curée, pour dire, Leur faire avoir sur les ennemis quelque avantage qui leur donne plus de courage & d'assurance. Ce petit avantage mit les troupes en curée.
On dit, Mettre de l'or à la coupelle, pour dire, Esprouver par la coupelle s'il est de la qualité requise.
On dit, Mettre un homme à l'espreuve. mettre son amitié, sa patience, sa constance &c. à l'espreuve, pour dire, L'esprouver dans quelque occasion, luy donner lieu de faire voir son amitié, sa patience, sa constance &c. Mettez-moy à l'espreuve, & vous verrez si je vous serviray. vous mettez sa constance à une rude espreuve. vous mettez bien ma patience à l'espreuve.
On dit, Mettre un homme à la question, à la torture, à la gesne, pour dire, L'appliquer à la question &c.
On dit figur. Mettre quelqu'un à la gesne, pour dire, L'embarasser & le contraindre en telle sorte qu'il ne sçache quel parti prendre.
On dit aussi fig. Mettre un homme à la question, pour dire, Le questionner afin de tirer quelque secret de luy.
On dit encore, Mettre une affaire en question, pour dire, La proposer afin qu'on delibere dessus; Et absolument, Mettre en question, pour dire, Agiter, examiner, discuter une affaire, une proposition. On a mis en question s'il estoit à propos &c.
On dit aussi, Mettre une chose en avant, pour dire, En faire la proposition. Il mit plusieurs moyens en avant, mais on n'en trouva aucun qui satisfist.
On dit encore, Mettre une chose en avant, pour dire, Soustenir une proposition veritable. Vous mettez en avant que la cause du flux & du reflux &c.
On dit aussi, Mettre une chose en fait, pour dire, Soustenir un fait veritable. Je vous mets cela en fait. je vous mets en fait que....
On dit, Mettre deux personnes, deux choses en comparaison, en parallele, pour dire, Les comparer ensemble; Et on dit aussi, Les mettre en balance, pour dire, Hesiter à se determiner sur le choix des deux.
On dit, Mettre quelqu'un au bissac, à la besace, à l'aumosne, pour dire, Le reduire à la mendicité, à une extreme pauvreté. On dit aussi dans le mesme sens, Mettre au blanc.
On dit, Mettre aux abbois, pour dire, Reduire aux abbois; Et, Mettre à l'amende, pour dire, Condamner à l'amende.
On dit, Mettre quelqu'un à la raison, pour dire, Le reduire à faire ce qu'on souhaite. Je sçauray bien le mettre à la raison, & luy faire faire ce qu'il doit.
On dit aussi proverb. & bass. Mettre un homme à quia, pour dire, Le reduire à ne sçavoir plus que respondre.
On dit, Mettre une chose en abbregé, pour dire, La reduire en abbregé. Il a mis l'Histoire de France en abbregé.
On dit, Mettre quelqu'un à bien, pour dire, Luy faire quitter ses mauvaises habitudes, & le porter au bien.
On dit dans le sens opposé, Mettre à mal, Et cela se dit plus ordinairement des femmes que l'on seduit. Mettre une femme à mal.
On dit souvent aussi dans le discours familier, Mettre quelqu'un à mal, pour dire, Le detourner de quelque occupation serieuse, de quelque devoir &c. Et cela se dit ordinairement lors que par complaisance pour ses amis, & contre sa coustume, on se laisse engager dans quelque partie de plaisir, d'amusement.
On dit, Mettre deux personnes mal ensemble, pour dire, Les broüiller ensemble, les rendre ennemis. Et on dit, Se mettre mal avec quelqu'un, pour dire, Se broüiller avec luy. Et dans tous ces sens jamais Mal ne se met avant le verbe, non pas mesme au participe.
On dit dans le mesme sens, Mettre mauvais mesnage entre deux personnes; mais cela ne se dit ordinairement qu'en parlant de personnes mariées, ou de parens tres-proches.
On dit absolument, Se mettre bien, pour dire, Se bien habiller, Se mettre mal, Se mal habiller. Et dans ce sens lors que le verbe est employé au participe, on met tousjours les adverbes bien & mal avant le participe. C'est un homme qui est tousjours bien mis, tousjours mal mis. Et il faut remarquer que cela ne s'observe que dans les adverbes Bien & mal; car on peut dire, Il est tousjours mis de travers.
On dit, Mettre quelqu'un au pis, pour dire, Le deffier de faire du pis qu'il pourra; Et, Mettre une chose au pis, pour dire, La regarder, la considerer dans le pire estat où elle puisse estre.
On dit, Mettre quelqu'un en compromis, pour dire, Le mesler sans son aveu dans des affaires, dans des discours qui l'interessent, qui le commettent; se servir de son nom sans son consentement. Et l'on dit, Mettre une affaire en compromis, pour dire, En laisser la decision au jugement d'un ou de plusieurs arbitres.
On dit aussi, Mettre quelqu'un en jeu, pour dire, Parler de luy dans des affaires où il ne veut pas que son nom soit meslé.
On dit, Mettre une chose au hazard, pour dire, En laisser l'evenement au hazard. Je mets cela au hazard, il en arrivera ce qu'il pourra.
On dit aussi, Se mettre au hazard de.... pour dire, S'exposer à courir fortune de.... Il a voulu monter jusqu'au haut de l'arbre, il s'est mis au hazard de se rompre le cou.
On dit, Mettre un air en chant, pour dire, Le chanter comme il faut. Mettre des paroles en Musique, pour dire, Faire un air sur des paroles; Et, Mettre un argument en forme, pour dire, Luy donner la forme qu'il doit avoir selon les regles de la Logique.
On dit aussi, Mettre du Latin en François, pour dire, Traduire en François ce qui estoit en Latin; Et, Mettre une pensée en vers, de la prose en vers, pour dire, Enoncer une pensée en vers, exprimer en vers ce qui estoit exprimé en prose.
On dit, Mettre quelqu'un en peine, pour dire, Luy donner de l'inquietude, du chagrin. Cette nouvelle l'a mis extremement en peine.
On le dit aussi, pour dire, Causer des affaires fascheuses. Si on sçavoit que vous eussiez commerce avec luy, cela vous pourroit mettre en peine.
On dit, Se mettre en peine, non seulement pour dire, Se tourmenter, s'inquieter; comme dans cet exemple, Ne vous mettez en peine de rien, tout ira bien; mais aussi pour dire, S'informer, s'enquerir; ainsi on dit, Je m'en suis mis en peine, mais personne ne m'en a peu rien dire.
On dit, Mettre peine à faire quelque chose, pour dire, Y apporter tout son soin, y faire tout son possible. Il est un peu vieux.
On dit, Mettre en colere, en fureur, pour dire, Fascher, irriter, rendre furieux; Et, Mettre au desespoir, pour dire, Reduire au desespoir; Et ce dernier se dit plus ordinairement par exageration qu'autrement.
On dit aussi, que La colere met un homme hors des gonds, pour dire, Que la colere l'emporte. Dés qu'on luy parle de cela on le met hors des gonds.
On dit, Mettre en belle humeur, pour dire, Donner de la gayeté, de la joye; Et, Mettre en mauvaise humeur, de mauvaise humeur, pour dire, Le contraire.
On dit encore, Mettre en impatience; Et, Mettre la patience de quelqu'un à bout, pour dire, L'impatienter par des discours, par des manieres qui luy desplaisent.
On dit aussi, Mettre un homme à bout, pour dire, Le reduire à ne sçavoir plus que faire, que dire.
On dit, Mettre la paix dans une maison, dans une famille, pour dire, Appaiser les differends qui y sont, reconcilier les esprits. Et dans un sens opposé, Mettre la division, le desordre &c. mettre noise; Ce dernier ne se dit que dans le discours familier.
On dit aussi, Mettre en combustion, pour dire, Mettre la division, la dissension quelque part. Il a tout mis en combustion dans cette famille.
On dit aussi, Mettre en desordre, pour dire, Desranger. Il a mis tous mes papiers en desordre.
On dit aussi, Mettre des troupes en desordre, pour dire, Les esbranler, les faire plier.
On dit encore, Mettre des troupes en fuite, en deroute, pour dire, Les battre, les deffaire.
On dit aussi fig. Mettre quelqu'un en deroute, pour dire, Le vaincre dans une dispute.
On dit aussi en parlant de ce qui a contribué au desordre, au mauvais estat des affaires d'un homme. C'est ce qui a mis ses affaires en deroute. Et l'on dit pareillement, Que la deroute, le desordre s'est mis dans les affaires d'un homme.
On dit aussi, Que le desordre s'est mis dans un Estat, dans une armée &c. Et cela se dit aussi de la dissension, de la division, & generalement de toutes les choses morales ou physiques qui se communiquent aisément d'elles-mesmes, comme dans ces exemples. La peur se mit dans les troupes. la peste se mit dans l'armée.
On dit aussi, Mettre ordre à quelque chose, pour dire, Y pourvoir. J'y mettray ordre, j'y mettray bon ordre. On dit encore dans le mesme sens, Mettre ordre que. il a mis ordre qu'il ne s'y pust rien passer contre ses interests.
On dit, Mettre fin à une affaire, pour dire, La terminer. Et dans le mesme sens, Mettre fin à un discours, à une harangue &c.
On dit aussi, Mettre une avanture, une entreprise à fin, à chef; mais le premier n'a guere d'usage que dans le style des Romans de Chevalerie, & l'autre est vieux.
On dit encore, Mettre à execution, en execution, pour dire, Executer. Mettre un arrest à execution, en execution.
On dit, Mettre tout à feu & à sang, pour dire, Brusler, saccager un pays, une ville. Les troupes entrerent d'assaut dans la place, & mirent tout à feu & à sang.
On dit, Mettre au fil de l'espée, pour dire, Tuer; Et cela ne se dit que quand on parle d'une multitude de soldats ou d'autres personnes. On les mit tous au fil de l'espée.
On dit en parlant de denrées, de marchandises &c. Mettre l'enchere, pour dire, Encherir pardessus ce qu'un autre en vouloit donner; Et en parlant de
meubles qui se vendent par formalité de Justice, on dit, Les mettre à l'ancan, à l'enchere, pour dire, Les mettre en vente, les exposer en vente au plus offrant & dernier encherisseur.
On dit pareillement en parlant de marchandises, Y mettre un prix. y mettre prix, & les mettre à prix, pour dire, Fixer le prix qu'elles valent, qu'on en veut avoir, qu'on en veut donner. Vous n'estimez tout cela ensemble que tant, mettez prix aux pieces.
On dit aussi, Mettre la teste d'un homme à prix, pour dire, Proposer une certaine recompense à celuy qui le pourra tuer. Et cela ne se pratique qu'à l'égard des criminels publics, qui ne sont pas entre les mains de la Justice, & n'est pas ordinaire en France.
On dit, Mettre un homme à la taille, pour dire, L'imposer à la taille, le mettre dans le rôlle de ceux qui doivent payer la taille imposée pour le Roy.
On dit, Se mettre en pourpoint, en chemise, pour dire, N'avoir nul habit par dessus son pourpoint, par dessus sa chemise; Et on dit, Que les voleurs ont mis un homme en chemise, pour dire, qu'Ils l'ont entierement despoüillé, & ne luy ont laissé que sa chemise.
On dit aussi fig. Mettre un homme en chemise, pour dire, Le ruiner entierement.
On dit, Mettre deux personnes aux mains, les mettre aux mains l'un avec l'autre, pour dire, Les mettre en estat de discuter ensemble les differents interests qu'ils peuvent avoir, d'agiter quelque question sur laquelle ils ne sont pas bien d'accord.
On dit, qu'On a mis quelqu'un à mesme, pour dire, qu'On luy a donné le moyen de se satisfaire entierement sur quelque chose qu'il souhaitoit. Il aime extremement les pesches & les figues, on luy en servit une grande quantité, on le mit à mesme. vous aimez les livres, je vous mettray à mesme.
On dit, Mettre quelqu'un dans son tort, pour dire, Luy faire des propositions, des offres si raisonnables dans les choses qu'on a à demesler avec luy, qu'il ait tort de ne les pas accepter.
On dit, Mettre en pieces, par pieces, pour dire, Depecer, couper par pieces, par morceaux; ainsi on dit, qu'Un Boucher met un boeuf, un mouton en pieces, pour dire, qu'Il le coupe par pieces.
Mettre en pieces, Se dit aussi des choses fragiles & signifie, Casser. Mettre un verre, un miroir en pieces. le miroir tomba, & se mit en mille pieces.
On dit aussi, Mettre en poudre, mettre en cendre, pour dire, Reduire en poudre, en cendre.
On dit, Mettre à bas, pour dire, Porter par terre. Ils se lutterent long temps, mais enfin l'autre le mit à bas. Et on dit, Mettre un arbre à bas, une maison à bas, pour dire, L'abbattre.
On dit, qu'Une chienne a mis bas, pour dire, qu'Elle a fait ses petits; Et l'on dit, qu'Un cerf a mis bas, a mis sa teste bas, pour dire, qu'Il est despoüillé de son bois, qu'il n'a plus son bois.
On dit, Mettre le tout pour le tout, pour dire, Employer tout ce qu'on a d'amis, de credit & de pouvoir pour faire reussir une chose.
On dit, Mettre beaucoup de temps, & simplement, Mettre beaucoup à faire quelque chose, pour dire, Estre long-temps à la faire, y employer beaucoup de temps. Vous avez mis beaucoup à revenir. je reviens sur mes pas, je ne mettray guere. Il est populaire & bas.
On dit, Mettre un intervalle, un espace entre la vie & la mort, pour dire, Se retirer du commerce du monde sur la fin de ses jours pour mieux vaquer à son salut.
On dit, En parlant d'Un homme qu'on veut opposer à un autre pour le contrecarrer &c. Je luy mettray un homme en teste qui le fera bien soustenir.
On dit aussi, Mettre un homme aux trousses d'un autre, pour dire, Se servir d'un homme pour faire de la peine à un autre. Je mettray un homme à vos trousses qui vous fera bien aller.
On dit, Mettre quelque chose en teste à quelqu'un, pour dire, Luy persuader quelque chose, luy faire prendre quelque resolution. C'est vous qui luy avez mis en teste que cela estoit, qui luy avez mis en teste d'aller à l'armée. Et on dit, Se mettre en teste quelque chose, pour dire, S'entester de quelque chose, Quand il s'est mis une fois une chose en teste personne ne l'en sçauroit desabuser. On le dit aussi, pour dire, Former le dessein de quelque chose, en prendre la resolution. Il s'est mis en teste d'aller voyager.
On dit, qu'Un homme se met à tout, pour dire, qu'Il ne fait point de difficulté de se rabaisser à des choses qui paroissent au dessous de luy: & cela se dit ordinairement d'un homme officieux & serviable pour ses amis, ou d'un domestique qui se mesle de tout dans une maison.
On dit, qu'Il ne faut pas mettre ses amis à tous les jours, pour dire, qu'Il faut les reserver pour des choses essentielles, & ne les pas employer pour toute sorte d'affaires: & cela se dit ordinairement en parlant des personnes de credit & de consideration.
On dit aussi, qu'Il ne faut pas se mettre à tous les jours, pour dire, qu'Il ne faut pas se communiquer trop familierement à toutes sortes de personnes, & qu'il faut avoir de la reserve.
On dit, Mettre son argent à interest, pour dire, Le prester à des Marchands, à des Negocians qui le font profiter; Et, Le mettre à la grosse avanture, pour dire, L'employer dans le commerce sur mer, en sorte que si le vaisseau sur lequel les marchandises sont embarquées vient à perir, l'argent soit aussi perdu; ou que s'il arrive à bon port on en tire un tres-grand profit.
On dit aussi, Mettre son denier à quelque chose, pour dire, Employer son argent à l'achat de quelque chose. Il cherche une terre à acheter, si on veut donner celle-là à bon marché, il y mettra son denier.
On dit, Voila un louis, un escu blanc qu'on ne sçauroit mettre, pour dire, qu'Il est faux & qu'on ne peut le faire passer.
On dit, Mettre son argent en constitution, pour dire, Le prester par contract de constitution.
On dit, Mettre en gages, pour dire, Engager pour avoir de l'argent. Il a mis sa vaisselle d'argent & sa tapisserie en gages.
On dit, Mettre an ban de l'Empire, pour dire, Declarer qu'on a encouru les peines portées par les loix de l'Empire en certains cas, & cela ne se dit qu'en parlant des affaires d'Allemagne.
Mettre, Se construit quelquefois avec le pronom personnel & un autre verbe à l'infinitif regi de la particule à; Et alors il signifie ordinairement le commencement d'une action. Dés qu'on luy en parle il se met à pleurer. aussi-tost il se mit à parler tout bas. dés qu'ils furent à table ils se mirent à boire &c. tout le monde se mit à crier &c. Ce qui veut dire proprement il commença à pleurer, il commença à parler, ils commencerent à boire, tout le monde commença à crier.
Quelquefois pourtant il a une signification un peu differente, & il marque continuation d'action & d'application, comme dans ces phrases. Il s'est mis tout de bon à estudier. depuis qu'il s'est mis à joüer il a entierement quitté l'estude. quand on s'est mis une fois à ne rien faire; Ce qui veut dire proprement,
il s'est addonné, appliqué à estudier; depuis qu'il s'est addonné à joüer, quand on s'est addonné une fois à ne rien faire.
On dit, Se mettre aprés quelqu'un; & cela se dit en plusieurs sens differens; soit pour dire, Se jetter, se ruer sur quelqu'un pour le maltraiter. Il se mit aprés luy & le roua de coups; soit pour dire, Presser, importuner quelqu'un de telle sorte, qu'on luy fasse faire ce qu'on veut. Elles se mirent toutes aprés luy, & l'obligerent d'estre de la partie.
Mettre, Se construit encore quelquefois avec l'infinitif d'un autre verbe sans aucune particule precedente. Mettre chauffer de l'eau, mettre secher du linge &c. pour dire, Mettre de l'eau auprés du feu afin qu'elle chauffe, mettre du linge en un lieu afin qu'il seche, faire chauffer de l'eau, faire secher du linge.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mettre — [ mɛtr ] v. tr. <conjug. : 56> • Xe; lat. mittere « envoyer » et « mettre » en lat. pop I ♦ A ♦ Faire changer de lieu. 1 ♦ Faire passer (une chose) dans un lieu, dans un endroit, à une place (où elle n était pas). ⇒ 1. placer; …   Encyclopédie Universelle

  • mettre — Mettre, Ponere. Il vient de Mittere, par syncope et antiptose, Inde Mittere in possessionem. Mettre en possession. Mettre à bord, Naues ad terram applicare, Appellere nauem. Mets toy à dextre, Concede ad dexteram. Mettre à feu et à sang, Incendia …   Thresor de la langue françoyse

  • mettre — (mè tr ), je mets, tu mets, il met, nous mettons, vous mettez, ils mettent ; je mettais ; je mettrai ; je mettrais ; je mis ; mets, qu il mette, mettons, mettez, qu ils mettent ; que je mette, que nous mettions ; que je misse ; mettant ; mis, v.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • METTRE — v. a. ( Je mets, tu mets, il met ; nous mettons, vous mettez, ils mettent. Je mettais. Je mis. Je mettrai. Mets. Que je misse. Mettant. Mis. ) Placer une personne, ou un animal, ou une chose dans un lieu déterminé. Mettre un malade dans une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • METTRE — v. tr. Placer une personne, ou un animal, ou une chose dans un lieu déterminé. Mettre un malade dans une baignoire. Mettre un mort en terre. Mettre un cheval dans l’écurie, à l’écurie; un oiseau dans une cage, en cage. Mettre du foin dans le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • mettre — v.t. Y mettre les doigts, voler. / Mettre un coup ou en mettre un coup, se donner avec énergie. Mettre le paquet, Faire le maximum. / Mettre en boîte ou en caisse, tromper, se moquer, escroquer. / Mettre en veilleuse, se taire. / Mettre les bouts …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • mettre — vt. ; placer, poser ; apposer ; servir, mettre (sur la table) : betâ (beutâ) (Albertville.021b, Aime, Arvillard.228d, Beaufort, Bessans, Giettaz.215b, Megève.201, Montendry, Moûtiers, Notre Dame Bellecombe.214b, Praz Arly, Reyvroz.218, St Nicolas …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • mettre — mettere ит. [мэ/ттэрэ] mettre фр. [мэтр] класть, ставить, придавить (педаль), надеть (сурдину) ◊ mettete ит. [мэ/ттэтэ] mettez фр. [мэтэ/] ставьте, наденьте (сурдину) …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • mettre — [mɛtʀ(ə)] (v. 3) Présent : mets, mets, met, mettons, mettez, mettent ; Futur : mettrai, mettras, mettra, mettrons, mettrez, mettront ; Passé : mis, mis, mit, mîmes, mîtes, mirent ; Imparfait : mettais, mettais, mettait, mettions, mettiez,… …   French Morphology and Phonetics

  • Mettre — III гр., (avoir) P.p.: mis 1) Класть, ложить, ставить 2) Приделывать 3) Включать (приборы), приводить в действие Présent de l indicatif je mets tu mets il met nous mettons vous mettez …   Dictionnaire des verbes irréguliers français